Garde-corps temporaires


Découvrir nos produits

LES GARDE-CORPS TEMPORAIRES ET LEURS NORMES

En France, il existe deux normes qui encadrent les garde-corps temporaires sur les toitures plates ou inclinées :

  • NF P93-355 : Protection périphérique temporaire pour travaux d’étanchéité en toiture.

La norme NF P93-355 spécifie les exigences minimales et méthodes d’essai relatives à la protection périphérique temporaire pour travaux neufs ou de rénovation, d’ouvrages d’étanchéité de toiture. Elle s’applique à la toiture plate ou inclinée avec une pente inférieure à 10°. Il spécifie l’exigence concernant l’absorption d’énergie pour la protection dans cette activité professionnelle.

  • NF EN 13374 : Garde-corps périphériques temporaires.

La norme NF 13374 spécifie les exigences et les méthodes d’essai relatives aux garde-corps périphériques temporaires destinés à être utilisés lors de la construction ou de l’entretien de bâtiments et d’autres structures. Elle s’applique aux garde-corps périphériques pour surfaces planes et inclinées et spécifie les exigences relatives à trois classes de garde-corps périphériques temporaires (A, B et C).
 

NF P 93-355 : PROTECTION PÉRIPHÉRIQUE TEMPORAIRE POUR TRAVAUX D’ÉTANCHÉITÉ EN TOITURE

La norme impose que la protection temporaire doit être composée :

  • Une lisse haute métallique et tubulaire Ø 30 mm en acier galvanisé située au moins à 1 m du plan de travail, pouvant reposer sur deux ou trois appuis et pourvue d’un système d’anti-déboitement.
  • Une protection intermédiaire constituée d’un filet (maille de 100 mm x 100 mm maxi ; Ø fil 3 mm), comprenant une ralingue périphérique de 8 mm au minimum permettant de l’accrocher en parties haute et basse.
  • De potelets permettant de positionner et de maintenir la lisse haute, d’accrocher la ralingue haute de la protection intermédiaire en partie supérieure et d’accrocher la ralingue basse de la protection intermédiaire pour l’exécution des relevés.
  • De supports de potelets fixés à la structure du plan de travail par pincement, chevillage ou fixation mécanique permettant de relier les potelets à la structure et d’accrocher la ralingue du filet de la protection intermédiaire en partie basse.
  • En cas de fixation de la protection par pincement, la solution retenue devra prévoir un dispositif de pré réglage par paliers fixes et un dispositif de serrage par vis Ø 20 mm. L’entretoise solidaire devra être d’une section 110 mm mini avec un matériau adapté (CTBX non bakélisé, élastomère ou équivalent) afin de protéger le support.
     

Principe du test à la norme

La norme NF P 93-355 répond à un test de déviation statique.

Le garde-corps doit supporter une charge horizontale statique de 125 Kg. Le système est conforme à la norme s’il accepte une déformation de 150 mm sans casser.

 

NF EN 13374 : GARDE-CORPS PÉRIPHÉRIQUES TEMPORAIRES

La norme NF EN 13374 définit les exigences minimales géométriques et de résistance pour les garde-corps temporaires. On distingue trois classes en fonction de la pente de l’ouvrage et la hauteur du rampant.


Principe du test à la norme pour les garde-corps temporaires

Classe A

La norme NF EN 13374 Classe A répond à des tests de déviation statiques.
Le garde-corps doit supporter :

  • Une flèche de 200 mm maxi sous une charge verticale statique de 125 Kg.
  • Un déplacement de 55 mm maxi sous une charge horizontale statique de 30 Kg et avoir un retour élastique.
  • Une charge latérale statique de 20 Kg avec retour élastique.

Classe B

La norme NF EN 13374 Classe B répond aux tests de déviation statiques de la Classe A et à deux tests dynamiques de faible intensité :

  • Chute de 2.25 m de hauteur d’un sac de sable de 50 Kg venant percuter le bas du potelet.
  • Chute de 1 m de hauteur d’un sac de sable de 50 Kg venant percuter le haut du potelet.

Dans les deux cas, le sac doit être arrêté par le garde-corps.

CHOISIR SON GARDE-CORPS

Le choix du garde-corps temporaire dépend de son utilisation (travaux d’étanchéité ou travaux de construction et d’entretien) et de la pente de la structure d’accueil.

Type de toiture

Pente

Type de travaux

Type de protection

Norme concernée

 

 

Toit terrasse technique

​​​​​​

<10°

Travaux d’étanchéité

Travaux de construction et d’entretien

Protection étancheur

Protection périphérique temporaire

NF P 93-355

NF EN 13 374 A

 

Toits plats

<10°

Travaux d’étanchéité

Protection étancheur

Protection TR

 

NF P 93-355

 

Toitures métalliques

<30°

Travaux de construction et d’entretien

Protection bac

Protection zinc à tasseau

NF EN 13 374 B

 

Toitures inclinées

<60°

Travaux de construction et d’entretien

Protection bas de pente Secur+®

Protection TR

Protection de pignon

NF EN 13 374 C

 


NOS SOLUTIONS GARDE-CORPS 

TOITURES EN PETITS ELEMENTS DE COUVERTURE <60°

 

PROTECTION PÉRIPHÉRIQUE BAS DE PENTE SECUR+®
 

CONFORME À LA NORME EN 13374 CLASSE B / C (SANS SURFACE DE CIRCULATION)
La protection bas de pente SECUR+® (Potelet garde-corps SECUR+® et barrière aluminium monobloc) se fixe sur les crochets de gouttière et tiges de sécurité SECUR+®. Elle offre une protection collective temporaire particulièrement adaptée aux interventions de courte durée sur toitures en pente.

  •   Conforme à la norme EN 13-374 Classe B / C (En fonction des ancrages utilisés uniquement avec la barrière aluminium monobloc).
  • Montage simple et rapide, sans outil.
  • Compatible avec les crochets de gouttière et tiges de sécurité SECUR+®, elle ne compromet pas l’étanchéité à l’air du bâtiment.

POTELET STANDARD

POTELET DOUBLE RÉGLAGE

POTELET EXTENSIBLE

BARRIERE ALUMINIUM MONOOBLOC

En l’absence de corniche, ou d’obstacle sur la façade, ce potelet permet de traiter la plupart des chantiers.

Avec son support  d’accrochage et son appui bas réglables en profondeur, ce potelet permet de traiter les toitures qui possèdent des corniches ou modénatures.

Avec son système de réglage en hauteur, ce potelet permet de prendre appui sous d’éventuels obstacles sur la façade non saillant de la gouttière (corniches, luminaires, lucarnes, etc...).

Avec plinthe et lisses intégrées pour une pose plus rapide.

Profondeur appui bas : de 130 à 930 mm.

Profondeur appui bas : de 130 à 930 mm.

Profondeur support d’accrochage : de 311 à 483 mm.

Profondeur appui bas : de 130 à 930 mm.

Hauteur maximum entre le support d’accrochage et l’appui bas : 1029 mm.

Dimensions 3200x1200mm : la barrière, avec sa plinthe et ses lisses obligatoires, permet de sécuriser en une seule fois et sans manipulation spécifique 3 mètres linéaires de chantier.

 

PROTECTION DE PIGNON (Toitures en petits éléments de couverture <60°)


POTELET GARDE-CORPS POLYVALENT

 

L’ancrage à vis existe également en longueur 250 mm, 500 mm, 800 mm et 1000 mm.

S’utilise avec les réhausses des barrières aluminium monobloc.

Débord de toit max : 200 mm à 700mm.

Hauteur de protection : de 1100 mm à 1300 mm en fonction de l’inclinaison.


TOITURES EN GRANDS ÉLÉMENTS DE COUVERTURE <30°

PROTECTION TOITURES MÉTALLIQUES BAC ACIER

CONFORME À LA NORME EN 13374 CLASSE A ET B

LE CAVALIER SUPPORT POTELET
La protection faible pente permet de sécuriser les interventions sur toitures métalliques avec une pente inférieure à 30°. Elle est compatible avec toutes les couvertures sèches ou isolées : les attentes bas de versant et de rives s’adaptent quelles que soient la forme et l’entraxe des ondes (250 et 333 mm). Simples et rapides à poser les attentes se fixent directement sur la couverture sans chercher la panne. Une mousse imprégnée de bitume sous le cavalier et la bande butyle sur le support de rive permettent de préserver l’étanchéité.

 

LE SUPPORT POTELET DE RIVE

  • Idéal pour sécuriser les travaux sur toiture Bac acier.
  • Utilisable en neuf ou en rénovation.
  • Fixation directe sur la couverture.
  • Préservation de l’étanchéité.
  • Léger et résistant.


PROTECTION TOITURES ZINC À TASSEAU

CONFORME À LA NORME EN 13374 CLASSE A ET B

La protection zinc à tasseau permet de sécuriser les interventions sur toitures zinc avec une pente inférieure à 30°. C’est une protection collective semi rigide en acier galvanisé à chaud composée de :

  • cavaliers zinc à tasseau largeur 54 mm
  • bracons pour la protection de rives et de faîtage
  • potelets bloqueurs, 1 ou 2 lisses hauteur 1.18 m
  • lisses évasées en acier galvanisé à chaud
  • filets intermédiaires de protection de 10 ml ou 20 ml
  • plinthes et porte-plinthe obligatoires.

 

KIT DE RIVE ET DE FAITAGE MLFFP03/03

Le Kit de faitage est constitué de :
- 1 cavalier zinc à tasseau (largeur 54 mm)
- 1 bracon réglable Lg 850 mm à 1350 mm (MLFFP03/04)

CAVALIER  BAS DE PENTE MLFFP03/01

PROTECTION DES TRÉMIES

Pendant la phase des travaux, l’espace laissé libre au niveau de la trémie d'escalier est particulièrement dangereux et source d’accidents.

Pour assurer une protection efficace, FRÉNÉHARD propose un ensemble de supports en acier galvanisé (sabot, cavalier et double cavalier) sur lesquels on vient poser des bastaings.

Grâce à leur croisement, ces bastaings permettent la mise en place d’une plaque de contreplaqué et la pose de trappes d’accès et d’approvisionnement. L’ensemble du dispositif supprime ainsi le risque de chute.

La mise en œuvre des supports ne nécessite aucun boulonnage. Les supports sont donc rapides à poser et réutilisables.

Charge maximale admissible : 200 kg/m².

Une protection réutilisable simple et rapide à mettre en œuvre !